TutoFOP : la formation de formateurs à la carte

L'autoformation

 
 

 

Les deux pieds sur terre : une histoire simple !

Vincent prépare un BP REA dans un CFPPA qui propose à ses stagiaires, en début d'année, quelques séances de recherche documentaire au CdR pour leur apprendre à se débrouiller seuls dans la recherche des informations qui les intéressent, en fonction de leur projet, de leurs intérêts...

On peut alors dire que le formateur qui a accompagné* Vincent pendant ces séances l'a invité à pratiquer une autoformation éducative*...

 

Vincent est content : il a découvert, grâce à ces séances de recherche au CdR, un tas de bouquins intéressants et des sites à visiter sur le Net. Le voilà qui passe ses soirées à lire et à surfer.

Dans ces cas-là, Vincent est en autoformation intégrale*, ou autodidaxie..

 

L'individualisation mise en place au CFPPA a en outre permis à Vincent de négocier son parcours avec le formateur responsable de la formation, notamment en ce qui concerne son projet. Pour une part non négligeable, Vincent travaille donc en autonomie dans le sens qu'il a lui-même choisi, accompagné et éclairé sur son chemin par le formateur de l'UC 9.

Vincent "autodirige" une partie de ses apprentissages tout en "apprenant à apprendre" : il fait l'expérience de l'autoformation cognitive*.

 

Et ce n'est pas fini : le père de Vincent, passionné d'histoire locale et familiale, a passé sa vie à rassembler le fruit de ses recherches : un "passe-temps", comme il dit, qui a certainement contribué à forger sa personnalité. Les discussions sur les choix des uns et des autres, à la maison, sont animées et ...très instructives !

Le père de Vincent a pratiqué, peut-être sans le savoir, une forme d'autoformation existentielle*...

 

Enfin, Vincent a commencé de se renseigner sur le groupe d'échanges qui réunit, dans son secteur géographique, les agriculteurs bio qui conduisent le même type de production que celui qu'il prévoit.

Lorsqu'il sera installé, Vincent s'y inscrira ...et goûtera du même coup à ...l'autoformation sociale* !

 

Alors ? Cas d'école irréaliste, ou réalité finalement pas si éloignée de ce que vous connaissez dans votre centre ?

A vous de décider...

En tout cas, la notion d'autoformation prend forme et il est important que vous en ayez une idée la plus précise possible. Pensez, en effet, qu'en entendant le mot "autoformation" un apprenant non averti risque d'entendre "autodidaxie", c'est-à-dire, en termes plus simples : "Je vais devoir me débrouiller tout seul" ! Or, il n'en est rien. Nombre de formateurs pensent de leur côté que l'autoformation va les priver de travail : en entendant le mot, ils sortent leur revolver ! Or, puisque l'apprenant ne doit pas être seul, mais plutôt apprendre à devenir autonome, par qui d'autre pourrait-il être accompagné, sinon par ces mêmes formateurs ?

   
Connaître "l'objet autoformation" vous aidera donc à la fois à rassurer les apprenants et à replacer votre rôle au sein de cette galaxie somme toute très concrète... Vous pouvez cliquer sur "Suite", ci-dessous, pour vous y rendre.
 
 
Retour...

...Suite

 

Crédits - © TutoFOP 2002 - 2004